Histoire

Histoire

Brève introduction à une histoire du CCE :

“Le Conseil canadien des Églises est une communauté formée d’Églises qui, confessant le Seigneur Jésus-Christ comme Dieu et Sauveur selon les Écritures, s’efforcent de suivre ensemble une même vocation pour la gloire du seul Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, ainsi que d’autres Églises qui professent une même foi, mais n’imposent pas de formulation doctrinale.”

On compte, parmi les événements les plus significatifs qu’aient connus les Églises au 20e siècle, la montée d’un mouvement œcuménique qui les a vus rechercher la réconciliation, la réunion et le rétablissement de leur unité; on espère inverser les siècles d’histoire marqués par la séparation des Églises, par leur retrait l’une de l’autre, une désolante histoire de confrontation, de concurrence et de critique mutuelle dans une rivalité où l’on s’est abaissé jusqu’à l’invective, à l’insulte et même aux guerres intestines. Le mouvement œcuménique s’est efforcé de changer les objectifs des Églises et leurs modes de relations mutuelles, de rechercher une forme d’unité appropriée qui leur permette à la fois d’accomplir une oeuvre chrétienne commune et de nourrir l’espérance eschatologique du rétablissement de l’unité dissoute des croyants chrétiens, ” afin que tous soient un ” (Jean 17.21).

En mai 1997, on approuvait la demande d’adhésion de la Conférence des évêques catholiques du Canada, membre associé depuis 1985. En 1993, le Vatican publiait un directoire encourageant la participation au mouvement œcuménisme.

Il est important d’être membre du Conseil canadien des Églises, déclarait la directrice œcuménique de la Conférence, car cela illustre l’engagement de l’Église catholique à l’égard de l’œcuménisme. Environ 43% de la population canadienne appartient à l’Église catholique, selon le recensement de 2001, et environ la moitié d’entre eux sont francophones.

En 1997, Mme Janet Somerville devenait la première catholique et la première laïque à assumer les fonctions de secrétaire générale du Conseil. En reconnaissance de ce travail et de ses autres admirables contributions à la vie du pays, elle s’est vu conférer l’Ordre du Canada.

Pour la première fois, le Conseil représentait la majorité des chrétiens et chrétiennes du pays. Quelques-unes des Églises canadiennes appartiennent plutôt à l’Alliance évangélique du Canada, tandis que cinq appartiennent aux deux. Les deux organismes travaillent en collaboration.

The Canadian Council of Churches - Le Conseil Canadien Des Églises

47 Queen's Park Crescent East
Toronto, ON
M5S 2C3

www.conseildeseglises.ca

tél: 416.972.9494
télec: 416.927.0405
sf: 1.866.822.7645

info@conseildeseglises.ca

Inscrivez-vous à notre newsletter.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.