Faith & Life Sciences

Groupe de référence foi et sciences de la vie (GRFSV)

Contenu

Priorités de programmes actuelles (2018-2021)

La biologie synthétique soulève des questions de forçage génétique, d’applications militaires et de soins de santé et de répercussions écologiques.

L’utilisation de la biologie synthétique soulève des préoccupations morales, médicales, juridiques et sociales dans ses applications à différents domaines. La plupart d’entre nous en apprennent beaucoup en suivant cette question. Des questions se posent quant à savoir qui contrôle ces technologies et qui en bénéficie, et nous pensons qu’elles doivent être examinées.

L’Église fait partie de la société, elle n’en est pas séparée, et nous devons être au courant des événements qui touchent la société et la Terre, création de Dieu. La connaissance est un don, et nous avons donc la responsabilité de la comprendre de notre mieux. L’Église peut apporter sa sagesse dans la discussion sur les répercussions de la biologie synthétique sur la société et la création.

L’intelligence artificielle consiste dans des technologies qui ont la capacité d’effectuer des tâches qui exigeraient normalement une intelligence humaine, telles que la perception visuelle, la reconnaissance de la parole, la traduction des langues et la capacité d’apprendre ou de s’adapter à des expériences ou stimuli nouveaux, etc. Ces nouvelles technologies modifient les relations humaines et ont des répercussions éthiques, anthropologiques et de justice sociale. Nous sommes préoccupés par les répercussions de ces technologies sur la personne humaine dans les domaines suivants : amélioration biomédicale, amélioration affective, cognitive, physique et spirituelle, données massives et la manipulation de l’opinion.

Ressources recommandées du groupe de référence foi et sciences de la vie

2018
2013
Cover of the FLSRG resource Technology and the Image of God

Technology and the Image of God (en anglais seulement)

Cette brève collection de textes de représentants de plusieurs confessions est érudit, accessible, et promet d’inspirer des débats importants et constructifs et un engagement dans les technologies nouvelles, la biotechnologie et la foi.

>> POUR EN SAVOIR PLUS

When Christian Faith and Genetics Meet : A Practical Group Resource

La génétique renforce-t-elle ou contredit-elle notre croyance que nous sommes créés à l’image de Dieu? Quelles questions éthiques découlent de l’emploi de la génétique dans les techniques de reproduction? Les tests génétiques pour ceux qui projettent d’avoir des enfants sont-ils une action responsable? Ces questions et d’autres sont approfondies dans When Christian Faith and Genetics Meet, un programme d’études comprenant des outils qui aident les communautés chrétiennes à évaluer de façon critique les possibilités et les risques de la biotechnologie.

>> POUR EN SAVOIR PLUS

Qu’est-ce que le groupe de référence foi et sciences de la vie?

Qui peut suivre le rythme étourdissant des révolutions de la science et de la génétique? Qui connaît seulement les technologies génétiques qui sont en voie d’élaboration? Qu’est-ce que la vie? Qui est propriétaire de la vie? Heureusement, le groupe de référence foi et sciences de la vie (GRFSV) n’est pas dépassé, mais il se réjouit plutôt de présenter des réflexions éthiques sur ces faits nouveaux et des principes de discernement sur la meilleure manière d’y faire face.

Membres du groupe de référence foi et sciences de la vie

  • Eric Beresford, Église anglicane du Canada, Toronto (ON)
  • Michael Buttrey, Église anglicane du Canada, Toronto (ON)
  • Moira McQueen, Conférence des évêques catholiques du Canada, Toronto (ON)
  • Jim Rusthoven, Église réformée chrétienne en Amérique du Nord, Ottawa (ON)
  • Père John Boutros, Église orthodoxe copte, Toronto (ON)
  • Rév. Dr Peter Kuhnert, Église évangélique luthérienne du Canada, Waterloo (ON)
  • Mary Susan Thompson, Ph.D., Église Mar Thoma, Richmond Hill (ON)
  • Paul Heidebrecht, Église mennonite du Canada, Waterloo (ON)
  • Emanuel Kolyvas, Église orthodoxe en Amérique, Montréal (QC)
  • Rév. Joan Masterton, Église presbytérienne du Canada, Stouffville (ON)
  • Anne Mitchell, Société religieuse des amis (Quakers), Toronto (ON)
  • Sr Zoe Bernatsky, catholiques ukrainiens, Newman Theological College, Edmonton (AB)
  • Tracy Trothen, Église Unie du Canada, Kingston (ON)
  • Rebecca Ivanoff (employée à temps partiel), Société religieuse des amis (Quakers), Guelph (ON)

Les membres sont désignés par les Églises membres du Conseil canadien des Églises. D’autres membres pourront s’y joindre en vertu de leur intérêt et de leur expertise dans le domaine. Tous les membres s’efforcent de maintenir une étroite relation avec leur Église.

Le CCE pourra inviter des organisations comme l’Alliance évangélique du Canada, par exemple, à collaborer avec le groupe à divers projets d’intérêt mutuel, par l’entremise d’une représentation d’office lors de réunions du groupe.

Panier
Retour haut de page
Share via
Copy link