Appel à la prière et à l’action pour l’Éthiopie

Nous vous invitons à prier avec nous pour l’Éthiopie. Priez pour la paix, la guérison et la fin du conflit dans la région. Priez pour l’unité entre les communautés de la diaspora éthiopienne au Canada, qui sont inquiètes de leurs proches. Priez pour une paix juste et une réponse humanitaire généreuse, qui respecte les droits des personnes et réponde aux besoins des gens qui ont souffert et qui ont été déplacés par le conflit.

Lors de la dernière réunion de son conseil de direction, le Conseil canadien des Églises a prié pour la paix en Éthiopie et dans la région du Tigré. Les prières d’une foule de fidèles ont été exaucées. Mais si le conflit s’est atténué dans la région du Tigré, il faut encore composer avec les retombées du conflit et d’autres crises environnementales.

Nous avons suivi avec la plus grande attention la situation en Éthiopie, en particulier dans la région du Tigré. De récents développements sont encourageants, car ils indiquent un retour à la normale, comme l’institution d’une administration provisoire et le retour au travail des fonctionnaires, la restauration de l’électricité et des services de télécommunication, la reprise des vols entre Addis-Abeba et Mekele, le début de la livraison de denrées alimentaires par le gouvernement et les agences des Nations unies, et la présence dans la région d’autres organisations humanitaires internationales, telle la Croix-Rouge internationale, qui aident l’hôpital de référence Ayder à Mekele.

Néanmoins, les défis restent énormes. L’Éthiopie tente actuellement de faire face à plusieurs problèmes, dont la menace d’une recrudescence de la pandémie de Covid-19, l’insécurité alimentaire résultant de l’infestation de criquets et le rétablissement de la paix et de la sécurité dans la région du Tigré après le récent conflit. Nombre de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays et dans le pays voisin, le Soudan. La sécurité et le bien-être des réfugiés érythréens dans la région du Tigré et les affrontements armés à la frontière entre le Soudan et l’Éthiopie suscitent également une inquiétude croissante. Nous avons conscience des efforts déployés par les communautés éthiopiennes du Canada, qui ont lancé des campagnes de collecte de fonds et de fournitures médicales pour aider les opérations humanitaires sur le terrain. Nous appelons également les Canadiennes et les Canadiens ainsi que le gouvernement du Canada à venir en aide à l’Éthiopie en ce moment de besoin.

Le christianisme éthiopien remonte au premier siècle et l’Éthiopie a été l’une des premières régions du monde à adopter officiellement le christianisme. L’église éthiopienne la plus ancienne et la plus nombreuse est l’Église orthodoxe éthiopienne tewahedo, qui est solidement implantée au Canada et qui est un membre de longue date du Conseil canadien des Églises. D’autres églises membres du Conseil ont des relations de partenariat avec des églises en Éthiopie, et plusieurs églises canadiennes ont des liens avec les communautés de la diaspora éthiopienne au Canada.

Le Conseil canadien des Églises a adopté en principe la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine et ses thèmes : reconnaissance, justice et développement. Nos prières et notre action veulent reconnaître le rôle important qu’a joué l’Éthiopie dans l’histoire du christianisme et l’apport de la diaspora éthiopienne à la société canadienne. Nous prions pour une paix juste et pour que la communauté mondiale collabore à aider l’Éthiopie à respecter les droits de la personne de toute sa population. 

 

 

 

 

Le Rév. Stephen Kendall
Président                                  

 

Peter Noteboom signature

 

 

 

Le pasteur Peter Noteboom,
Secrétaire général