Ayant à cœur la diversité

Un résumé de la rencontre du Conseil de direction du Conseil canadien des Églises en novembre 2018

« Les églises du Canada ont un rôle important à jouer pour ce qui est de favoriser le dialogue et la compréhension entre les croyants à travers le pays. » Il s’agit là d’un des messages clés qui s’est dégagé de la rencontre des délégués des principales communautés de foi chrétiennes à Crieff en Ontario du 21 au 23 novembre pour une réunion du Conseil de direction du Conseil canadien des Églises (CCÉ).

« Nous avons traité d’un large éventail de questions en peu de temps », a déclaré Peter Noteboom, secrétaire général du CCÉ. « Les délégués se sont penchés avec attention sur les principaux enjeux auxquels sont confrontées les églises du Canada, ainsi que sur la sorte d’aide accrue que pourrait fournir le Conseil pour les aider à rencontrer les besoins. »

Au cours des trois jours de réunion, les délégués ont examiné et approuvé les budgets 2019 pour le Conseil et sa division opérationnelle, « Project Ploughshares ». Ils ont aussi approuvé le nouveau logo du Conseil marquant son 75e anniversaire et une nouvelle accroche (Christ / Communauté / Compassion), lesquels seront utilisés comme éléments de son identité visuelle mise à jour. Après un moment d’échanges et de discussions, les délégués ont également approuvé un nouvel énoncé de mission pour le CCÉ – Le Conseil canadien des Églises répond à l’appel du Christ en vue de la paix et de l’unité, recherche la vérité du Christ en ayant à cœur la diversité et agit avec amour à compter de la prière, du dialogue et du témoignage de l’Évangile.

À partir d’un point de vue théologique, les délégués ont aussi parlé des meilleures pratiques en matière de dialogue continu entre les communautés chrétiennes et juives du Canada, ainsi qu’examiné les aspects prometteurs et les menaces potentielles des nouvelles technologies, y compris de la biologie synthétique et de l’intelligence artificielle. Ils ont également pris connaissance des rapports de chaque comité du Conseil, les informant de la progression du travail du CCÉ en vue de promouvoir la foi et le témoignage, la justice et la paix, la foi et les sciences de la vie, ainsi que le désarmement nucléaire.

Les délégués ont surtout prié, à la fois les uns pour les autres et pour le travail de nos églises à travers le Canada. Des présentations du Conseil œcuménique des Églises, qui fêtera son 70e anniversaire en 2019, et du Conseil œcuménique des chrétiennes du Canada, qui fête actuellement son 100e anniversaire, ont été sources d’inspiration. L’aumônier général des forces armées canadiennes, le major-général Guy Chapdelaine, a laissé entrevoir le monde riche en défis du Service de l’aumônerie royale canadienne et a incité les délégués à faire circuler le message quant à la nécessité d’avoir des aumôniers pour voir aux besoins spirituels des militaires du Canada.

« Nous avons passé beaucoup de temps à nous porter les uns les autres dans la prière, demandant d’être guidés au sujet des enjeux auxquels nous étions confrontés lors de la réunion », a déclaré le Rév. Stephen Kendall, président du Conseil. « Lors des réunions du Conseil de direction, il y a toujours du temps consacré à la réflexion spirituelle et je suis toujours encouragé par l’attachement de nos délégués aux principes chrétiens du respect, de l’accueil mutuel et de la diversité, alors que nous cherchons à nous prononcer d’une seule voix sur des enjeux importants. »

Cette rencontre semestrielle du Conseil de direction s’est tenue au Crieff Hills Retreat and Conference Centre, où les délégués ont pu bénéficier de l’hospitalité de l’Église presbytérienne du Canada qui est propriétaire du lieu depuis presque 70 ans. Les membres du Conseil de direction se réuniront à nouveau en mai 2019 à Ottawa pour la poursuite du dialogue et de l’action commune par l’intermédiaire du Conseil.

*photo: Les membres du conseil d’administration du Conseil canadien des Églises se sont réunis à Crieff, en Ontario, pour leur réunion semestrielle.