Déclaration commune sur la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine des Nations Unies (2015-2024)

Les leaders des Églises et des organisations confessionnelles canadiennes ont publié une déclaration commune engageant leurs communautés à reconnaître et à honorer la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine des Nations Unies (2015-2024).

La Décennie internationale est un appel aux Églises, aux gouvernements et aux sociétés à faire davantage pour lutter contre le racisme à l’endroit des Noirs au Canada et dans le monde. Les principaux objectifs de la Décennie internationale sont les suivants :

  • protéger et promouvoir les droits humains et les libertés fondamentales des personnes d’ascendance africaine;
  • promouvoir une meilleure connaissance et un plus grand respect du patrimoine, de la culture et des contributions diverses des personnes d’ascendance africaine;
  • adopter et renforcer les cadres juridiques pour l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale.

La Décennie reconnaît aussi que les personnes d’ascendance africaine sont aux prises avec des formes particulières de discrimination et qu’il faut prendre des mesures efficaces pour progresser vers l’équité et la justice.

Dans les Amériques, environ 200 millions de personnes s’identifient comme étant d’ascendance africaine. Bien des millions d’autres vivent dans d’autres parties du monde hors du continent africain.

Qu’ils soient les descendants des victimes de la traite transatlantique des esclaves ou des migrants plus récents, ces groupes comptent parmi les plus pauvres et les plus marginalisés. Dans bien des cas, leur situation demeure largement invisible, et on n’a pas accordé une reconnaissance et un respect suffisants aux efforts des personnes d’ascendance africaine pour obtenir la réparation de leur situation actuelle. Bien trop souvent, elles sont en butte à la discrimination dans leur accès à la justice et font face à des taux alarmants de violence policière ainsi qu’à un profilage racial.

La déclaration des Églises et des organisations fait partie de leur engagement à travailler ensemble pour affronter les causes profondes et les manifestations actuelles du racisme contre les Noirs dans les Églises, pour recueillir et diffuser des ressources, pour faciliter une compréhension plus profonde des droits humains et pour aider à éliminer le racisme.

Les signataires de la déclaration reconnaissent que dans le contexte canadien, les Églises ont contribué à perpétuer, directement et indirectement, l’injustice et la violence contre les personnes d’ascendance africaine.

Les leaders des autres Églises et des autres organisations sont invités à souscrire à la déclaration. Les leaders des trois confessions qui ont été à l’origine de cette déclaration, l’Église anglicane du Canada, l’Église Évangélique Luthérienne du Canada et l’Église Unie du Canada, ont également lancé une invitation à engager des ressources pour reconnaître la décennie et à demander au Conseil canadien des Églises de faire des objectifs de la décennie une priorité.

Lire la déclaration en entier.