Le Conseil presse le Gouvernement de condamner l’éxécution prévue

10 février 2011

L’honorable Lawrence Cannon
Ministre des Affaires étrangères
Chambre des Communes
Ottawa, Ontario
K1A 0A6

Monsieur le Ministre,

Au nom du Conseil canadien des Églises, dont les 23 confessions membres représentent 85 % des chrétiens et chrétiennes du Canada, nous désirons vous faire part de notre profonde préoccupation au sujet de la situation de Musa Sayed. On nous apprend qu’il sera exécuté sous peu, à la suite de sa conversion à la chrétienté, qui lui a valu d’être accusé d’apostasie. Monsieur Sayed, un Afghan qui travaillait pour le Comité international de la Croix-Rouge depuis une quinzaine d’années, est marié et père de six enfants. Lui-même amputé, il se spécialise dans l’ajustement de prothèses pour enfants. Il est actuellement en prison.

Il est essentiel qu’en conformité des valeurs canadiennes, le Gouvernement du Canada condamne une telle persécution religieuse, qu’il presse le Gouvernement de l’Afghanistan de commuer la sentence de M. Sayed et lui rende la liberté.

Nous comptons sur vos bons offices et sur votre détermination à redresser une situation si déplorable si injuste.

Recevez, Monsieur le ministre, l’expression de nos meilleurs sentiments,

La Rév. Karen A. Hamilton Secrétaire générale du Conseil canadien des Églises

Le Rév. Bruce Adema
Président, Le Conseil canadien des Églises

Shopping Cart
Retour haut de page
Share via
Copy link