Assorted fruits on table

Le groupe Foi et Sciences de la vie s’oppose aux nouvelles orientations réglementaires sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), proposées par Santé Canada

Le 25 février 2022, un organisme du Conseil, le Groupe de référence Foi et Sciences de la vie a écrit au gouvernement du Canada pour lui demander de garantir la transparence et la surveillance de toutes les semences et les aliments génétiquement modifiés.  

La lettre a été adressée à l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, et à l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.  

Les nouvelles orientations réglementaires proposées par Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments pourraient permettre aux entreprises de vendre aux consommateurs de nombreuses formes d’aliments génétiquement modifiés sans en informer le gouvernement. Seule une catégorie limitée d’aliments génétiquement modifiés, à savoir ceux dans lesquels on a introduit de l’ADN étranger, ferait l’objet d’un examen de sécurité de la part du gouvernement. 

Comme le dit la lettre, pareil défaut de réglementation est « simpliste et néglige les graves problèmes de sécurité qui peuvent survenir au cours du processus génomique ».  

La lettre poursuit : 

« Les propositions d’orientation réglementaire entraîneraient un manque presque total de transparence quant à l’utilisation du génie génétique dans l’alimentation et l’agriculture au Canada. Le gouvernement lui-même ne saurait pas quels aliments et quelles semences génétiquement modifiés pourraient se trouver sur le marché. » 

Conscient des risques et des problèmes en jeu, le GTFSV demande « instamment au gouvernement de continuer à surveiller toutes les semences et les aliments génétiquement modifiés, y compris ceux qui sont produits par modification génétique ». 

>> Pour lire le texte complet de la lettre en anglais ou en français 

Assorted fruits on table
Panier
Retour haut de page
Share via
Copy link