Lettre à la Conférence des évêques catholiques du Canada après l’incendie tragique de la cathédrale Notre-Dame

Les flammes qui ont récemment envahi la cathédrale Notre-Dame, quelques jours seulement avant Pâques, ont attristé les Chrétiens du monde entier au cours de la période festive marquant habituellement ce temps de l’année liturgique chrétienne. Peu de temps après avoir appris la nouvelle au sujet de l’incendie, le président du CCÉ, Stephen Kendall, a envoyé une lettre aux leaders de la Conférence des évêques catholiques du Canada pour exprimer ses condoléances et sa solidarité aux Chrétiens catholiques romains et orientaux. Il a écrit : « Il ne fait aucun doute que Notre-Dame renaîtra des cendres pour devenir à nouveau un magnifique lieu de culte Nous pouvons en être reconnaissants, même si nous ressentons l’énorme perte. »

Dans sa lettre, Kendall a également rappelé que de nombreux Chrétiens dans le temps et l’espace ont été affligés par la perte d’autres églises suite à un incendie. Le tragique incendie ayant frappé Notre-Dame nous donne l’occasion de rendre témoignage de leur affliction et de prier également pour « ceux qui, à travers le monde, ont perdu dans des incendies dévastateurs des êtres chers, ainsi que des lieux de culte qu’ils aimaient. »

Le CCÉ continue de faire mémoire de cet événement important, tout à la fois source de pertes et d’espoir.

Lisez le texte intégral de la lettre : français / anglais.