Le CCE encourage le directeur général des élections à tenir compte des fêtes religieuses en fixant la date des élections

Le 6 décembre 2019, le secrétaire général du Conseil canadien des Églises, Peter Noteboom, a envoyé une lettre au directeur général des élections, M. Stéphane Perrault, pour exprimer le soutien du Conseil à une consultation des communautés religieuses, pour assurer que les dates fixées pour les élections n’entrent pas en conflit avec les fêtes religieuses majeures.

La lettre a été écrite en réaction à la date des récentes élections fédérales, le 21 octobre 2019, qui entrait en conflit avec la fête juive du Shemini Atzeret. Comme le signale la lettre, la Loi modifiant la Loi électorale du Canada reconnaît que les jours « revêtant une importance culturelle ou religieuse » sont des moments importants dans la vie de beaucoup de Canadiens. L’observance d’une fête religieuse, quand elle coïncide avec la date d’élections ou avec le calendrier des votes par anticipation, peut empêcher ou compliquer pour certains la votation ou le bénévolat et la participation à d’autres formes d’engagement pendant le processus électoral.

Pour parer à cette difficulté, la lettre encourage le directeur général des élections du Canada à tenir assez longtemps à l’avance une vaste consultation de toutes les communautés religieuses avant des élections fédérales prévisibles.

Lisez le texte entier de la lettre en anglais et en français.