Pour publication immédiate
Les dirigeants des Églises canadiennes se penchent sur les crises du Moyen-Orient
Cliquez ici pour lire le texte intégral de la lettre.
Clicquez ici pour lire « Cinq façons de réagir à la crise du Moyen-Orient »
Préoccupés par la tragédie humanitaire en Syrie, par l’incertitude entourant les transitions démocratiques en Égypte et par le conflit israélo-palestinien qui perdure depuis des décennies, les dirigeants des Églises canadiennes ont incité le Premier ministre à réagir avec générosité à la crise des réfugié, à assumer un rôle d’avant-garde dans la protection des droits de la personne et à affirmer l’obligation de tous de respecter le droit international.
C’est en vertu de leurs relations de longue date dans la région et de leurs partenariats avec des organismes Œuvrant pour la paix que les dirigeants des Églises ont voulu adresser un message commun de paix sur les conflits que vivent les pays du Moyen-Orient.
Les Églises du Canada luttent depuis déjà longtemps en faveur des droits de la personne et de la paix et jouent un rôle d’avant-garde dans la réinstallation des réfugiés au Canada.
Cliquez ici pour lire le texte intégral de la lettre.
Pour en savoir davantage ou pour organiser une interview, prière de communiquer avec la Révérende Karen Hamilton, secrétaire générale du Conseil canadien des Églises : hamilton@councilofchurches.ca ou 416?972?9494, poste 22.