En quête

du Christ • de la communauté • de la compassion

depuis 1944

tree, roots, light

Qui sommes-nous?

Le Conseil canadien des Églises (CCÉ) est un vaste organisme œcuménique inclusif représentant à l’heure actuelle 26 églises membres, incluant les traditions anglicane, catholique romaine et catholique orientale, évangélique, église libre, orthodoxe de l’Est et orthodoxe orientale, ainsi que protestante historique. Ces églises membres regroupent 85% des Chrétiens au Canada (tiré des données apparaissant dans le sondage 2011 de Statistiques Canada). Le Conseil canadien des Églises a été fondé en 1944.

notre mission

Le Conseil canadien des Églises répond à l’appel du Christ en vue de l’unité et de la paix, recherche la vérité du Christ en respectant la diversité et agit avec amour dans la prière, le dialogue et le témoignage à l’Évangile.

rows of pews with red cushioned seats

L’histoire de notre logo

Le logo du Conseil canadien des Églises renvoie graphiquement et radicalement à l’Évangile, notre fondement commun et notre appel. Nous voyons un bateau, lancé sur la mer démontée du monde, mais un bateau très spécial : un refuge, droit et vrai au milieu des vagues, dans lequel nous trouvons tous, ensemble, le salut (Genèse 7, 1-7). Mais plus encore, le mât du bateau est la Croix, nous rappelant que le Christ est notre infaillible protecteur, calmant la tempête sur la Mer « de peur que nous périssions » (Matthieu 8, 23-27). Mais un mât porte aussi la voile, et notre voile, attachée à la Croix, rend possible notre voyage et nous fait avancer vers le temps à venir. Ce n’est pas par hasard que les fidèles des Églises, lorsqu’ils se rassemblent, le font dans un « bateau » (« nef », navis).

Reconnaissance du territoire traditionnel

Dans presque toutes les localités canadiennes se trouvent des communautés de foi chrétienne appartenant à une confession membre du Conseil canadien des Églises. Alors, nous tenons à reconnaître que Le Conseil canadien des Églises et ses membres sont donc sur le territoire historique des Premières nations, des Métis et des Inuits de ce pays.

« À titre de communautés chrétiennes, nous nous engageons à relever le défi de la réconciliation, à resserrer nos liens d’amitié et de solidarité, à nous efforcer de « marcher main dans la main », aujourd’hui et demain, et à voir avec vous comment nous pouvons entreprendre ensemble ce cheminement. »

(Expression de réconciliation adressée aux victimes et anciens élèves des pensionnats, nos frères et sœurs des Premières nations, Inuits et Métis, ainsi qu’à leurs descendants, où qu’ils soient. Mars 2014)
Panier
Retour haut de page
Share via
Copy link